Elle sortait de la douche, serviette à la main, essorant ses cheveux trempés.

Lui était déjà sec, elle s’approcha de lui pour l’embrasser avec un air provocant, en riant.

Elle avait le regard de celle qui a envie de lui mais ne le dit pas clairement, préférant lui faire comprendre.

« – Tu me provoques !

-Oui » répondît elle en se mordant la lèvre inférieure, le regard pétillant, sans se douter une seconde de ce qui allait se passer et de où il l’allait l’emmener en la prenant par la main de ses désirs.

Alors il plaça une main dans son cou, approchant seulement son souffle de ses lèvres. Il joua ainsi avec elle, son souffle parcourait son oreille, son cou, sa nuque. Elle essaya de prendre l’initiative, il bloqua ses mains dans son dos. Il continua son manège.

Petit à petit elle se laissait aller sous son souffle, oubliant tout, toutes ses résistances au fur et à mesure.

« – Dis moi ce dont tu as envie.

⁃ De t’embrasser.

⁃ Fais des phrases complètes ».

Alors elle obtempéra et formula sa demande. Il la laissa approcher ses lèvres et ils s’embrassèrent longuement. Langoureusement.

⁃ « Et maintenant ? »

Ses désirs se bousculaient en elle et notamment ses envies de douleur, qu’elle n’osait encore lui avouer, lui demander. Mais ils étaient bien présents en elle, même s’il n’était pas son « Maître ».

« Caresse moi »

Elle compris que la phrase n’était pas complète.

« J’ai envie que tu me caresses ».

Il pris son temps pour parcourir son corps avant de caresser son intimité. Elle avait écarté les jambes, offerte à cette caresse.

« J’ai envie que tu me mordes.

⁃ Où ?

⁃ Sur les seins ». Il lui mordit le sein droit, tout en opérant un suçon. Elle était ailleurs.

Alors elle exprima ses envies les plus profondes : « fesse moi ». Il refusa. La demande n’était pas clairement formulée et il voulait être certain de ses envies. Elle reformula, développa sa pensée.

Face au mur, face au miroir, cambrée elle lui offrit ses fesses. Il s’y appliqua et fit claquer sa fesse gauche uniquement, à l’en faire rougir, avant de s’occuper de la droite. Elle se cambrait de plus en plus, anticipant les coups, qui parfois venaient avec quelques secondes de décalage par rapport à l’attente, accentuant ainsi leur effet.

« Regarde comme tu coules ». D’un œil timide, qui n’osait affronter l’image reflétée, elle se regarda dans le miroir. Les gouttes de son excitation perlaient sur ses cuisses. Elle en était à la fois gênée et fière… c’était tout elle.

Cette remarque la fit couler encore plus.

« J’ai envie de te sucer ». Il défit son pantalon et elle s’installa à ses pieds, lui debout, elle a genoux et elle commença son œuvre. Pour la première fois elle pu se regarder dans le miroir, en suçant, elle se trouvait belle, à l’aise, à sa place et heureuse. Elle le regardait soit directement soit via le miroir. Elle lui procura ainsi du plaisir et lui laissa sa bouche, profondément parfois jusqu’à manquer d’air.

« – J’ai envie que tu me prennes.

⁃ Comment ?

⁃ En levrette ».

Elle s’installa sur le sol de la salle de bain, dos à lui et cambrée, la tête touchant le sol, elle s’offrit à lui. Elle jouis plusieurs fois de suite et très rapidement. Elle était trempée et lui fit remarquer.

« – Est ce que je peux jouir ? »

Cette demande était surprenante de la part de l’homme qui lui procurerait tellement de plaisir depuis la sortie de la douche. Il souhaitait simplement s’assurer que tous ses désirs, à elle, avaient été comblés.

« – Evidemment »

Alors il jouit en elle et ils se serrèrent l’un contre l’autre, elle tremblant encore de ce moment de partage, de confiance et surtout d’écoute.

Publicités
Pensée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s