18h30, une terrasse ensoleillée par les premières lueurs du printemps. Une lumière douce et la douceur de la vie qui reprend après l’hiver. Les jambes qui se dévoilent délicatement, encore vêtues de Nylon. Mais toujours les talons hauts.

Un verre commandé. Des sourires, des regards échangés.

Déjà les yeux qui ne peuvent se quitter.

Il s’approche d’elle, glisse sa main chaude sur la sienne, et l’embrasse. Elle ferme les yeux, profite de l’instant. Le temps qui s’arrête. Juste le plaisir et la chaleur des lèvres qui se mêlent.

Elle rouvre les yeux. Le regarde. Incapable de prononcer un mot, elle sourit, passe une main dans ses cheveux courts.

À nouveau, ils s’embrassent. La table les gêne. Ses mains s’aventurent sur ses cuisses, sur ses jarretelles. Elle se glisse dans son cou, y pose délicatement ses lèvres.

S’embrasser encore. J’ai envie de toi. Moi aussi lui répond-elle, dans un sourire qui en disait beaucoup.

Elle fini rapidement son verre et ils quittent le bar.

19h30, un parking. L’un face à l’autre. Ils s’embrassent, s’enlacent. Enfin, l’un contre l’autre, elle sent son désir. Il ne peut encore imaginer le sien.

20h, une voiture. Sa robe légère qui remonte sous ses mains, ses doigts qui rencontrent son intimité humide. Trempée.

Délicatement doucement, dans une caresse presque imperceptible, il joue avec cet humidité.

Un feu et il goutte son excitation sur ses doigts.

20h30. Une chambre d’hôtel. Chambre 516. Commence la lente danse de l’effeuillage réciproque, des mains qui caressent, des baisers.

Alors il entreprend son plaisir favori, de la caresser de sa langue.

Alors elle entreprend son plaisir favori, de le caresser de sa langue, de sa bouche.

Alors il entreprend leur plaisir favori, l’un en l’autre. Il ne cesse de la regarder. Elle ne détourne pas le regard ni ne ferme les yeux.

Assume qu’il voit dans son regard son désir. Ses envies.

Si proche qu’il en devient flou, jusqu’à la jouissance qui recommencera au petit matin dans une insomnie commune.

Publicités
Pensée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s